Campagne législatives en Haute-Savoie

Avec dorénavant 6 circonscriptions au lieu de 5 précédemment, le jeu politique des législatives en Haute-Savoie apparait plus ouvert.

D’autant que la fin pressentie du règne UMP au niveau national est accentuée par une perte évidente de leadership de Bernard Accoyer, malgré tous ses efforts : les injonctions de la « hiérarchie » n’opèrent plus et c’est une compétition d’ambitions personnelles qui s’installe à droite, hormis dans les deux circonscriptions annéciennes bien tenues par Lionel Tardy et Bernard Accoyer lui-même.

– Marc Francina dans le Chablais et Martial Saddier dans une circonscription centrale tout juste créée ne sont pas assurés de retrouver leur siège.
– La suppléante de Claude Birraux en frontière et la protégée de N. Sarkozy en haute-vallée de l’Arve devront faire leurs preuves dans un département marqué par un personnel politique quasi-exclusivement masculin.

Qui mènera, surtout en cas de défaite du président sortant, la campagne des législatives au niveau national :
– F. Fillon ? Il devra mener sa propre campagne pour s’implanter à Paris.
– J. F. Copé ? Probablement mais avec encore peu de légitimité.
Et quid du signe Union pour un Mouvement Populaire ? (à l’origine, Union pour la Majorité Présidentielle)

Cela sera du chacun pour soi, et c’est là que le microcosme local, les rancunes et les ambitions vont créer un beau bazar dans la droite départementale.

En face, cela va donner un peu d’air frais.
Alors les représentantes et représentants d’EÉLV, Claude Comet (1ère circo), François Astorg (2ème) et Emilie Delbays-Atgé (5ème) vont pouvoir avancer avec dynamisme leurs idées et leurs propositions.

Plus proche de ma ville, c’est Gilbert Saillet (3ème) ainsi que Catherine Walthert-Selosse (4ème) qui vont porter la volonté d’Europe- Écologie Les Verts de changer de perspective, d’aller vers des choix de Vie : mutation énergétique, liens économiques et écologiques avec les questions sociales, perspectives autour des biens communs (eau, terre, nature) et de l’intérêt de tous : éthique, responsabilité et solidarité.

PS :
dans la 6ème, Olivier Marouzé sera le suppléant EÉLV de la candidate PS-MRG.