Des présidentielles pour le changement

 

Ainsi Nicolas Sarkozy a fini par être rejeté par une majorité de votants.

Le changement c'est maintenant, espérons-le !

Eva Joly n'a pas assez rassemblé, elle n'a pas réussi à être suffisamment écoutée et comprise, même si sa campagne a été volontaire, digne et tenace. Le meeting final de Grenoble auquel j'ai participé était de qualité. Mais il faudra pour tous les écologistes convaincre et mobiliser davantage à l'avenir.

Alors ce deuxième tour qui s'est conclu avec la victoire souhaitée de François Hollande est aussi porteur d'espérance même si les écologistes impliqués ont bien conscience qu'il faudra innover, serrer les coudes et convier chacun à un effort commun.

Et d'abord avoir une majorité parlementaire …
logo_eva_joly

Print Friendly, PDF & Email