Géothermie :
– commissaire enquêteur: « oui » !
– préfet: « on attend » …

base enquete2
La commission d’enquête publique sur le permis de Salève (voir les épisodes précédents) a rendu un avis favorable à la demande de permis de Fonroche.
C’est une nouvelle illustration de la nécessaire remise à plat de ce type de procédure : la majeure partie des remarques et avis apportés à la commission étaient construits, pondérés le plus souvent, argumentés et responsables (collectivités, élus). Et ils étaient pourtant défavorables au projet en l’état.
La commission d’enquête a, malgré tout, penché dans un autre sens. Je n’ai pas eu l’occasion d’en lire l’argumentaire détaillé.
D’après la presse, il est assorti de réserves et recommandations.
réserves : diminution du périmètre de recherche, Géoforon ayant au final pris l’engagement de réduire ce périmètre de 497 km² à 355 km². Soit 20 communes de moins…
recommandations : elles portent sur l’articulation des décisions relatives à la haute et la basse température et sur la protection de la ressource en eaux souterraines, en excluant notamment les travaux de recherche au niveau des nappes stratégiques et genevoise, et des périmètres de protection des eaux potables. Ça, cela relevait de l’évidence…
Elles souhaitent aussi des précisions concernant les conditions d’assurances couvrant la société Géoforon. Tiens !! J’avais, assez seul, pointé ce souci dans mon article 3.

geothermie rapport_enquete

Le préfet de Haute-Savoie a cependant suspendu sa décision jusqu’à l’avis du conseil scientifique du comité de bassin sollicité pour la fin de février 2015. (le préfet de région, M. Carenco, était intervenu en ce sens, il y a déjà plusieurs semaines)

Commentaires :
Géoforon a déjà tenu compte de la conclusion de l’enquête, en enlevant la partie du zonage à l’Est, avant même la publication des commissaires enquêteurs … C’est formidable !
Il s’agit -semble-t-il- de surtout éviter Bonneville, donc la communauté de communes Faucigny-Glières … et Martial Saddier.
Et aussi la communauté de communes des 4 rivières (CC4R) …
Ce n’est pas la géologie qui commande … mais bien le découpage administratif des communautés de communes. Étonnant, comme « la science » est tortueuse !
Réduire le nombre d’oppositions frontales, c’est déjà ce qu’avaient laissé entendre les représentants de Géoforon à la réunion d’infos aux élus.

Plus :
Les 20 communes sorties du permis de recherche :
AMANCY, ARENTHON, AYSE, BONNEVILLE, CLARAFOND-ARCINE, CONTAMINE-SUR-ARVE, FAUCIGNY, FILLINGES, LA ROCHE-SUR-FORON, LA TOUR, MARCELLAZ, NANGY, PEILLONNEX, SAINT-JEAN-DE-THOLOME, SAINT-LAURENT, SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY, SAINT-SIXT, SCIENTRIER, VILLE-EN-SALLAZ, VIUZ-EN-SALLAZ
la vision en carte, la partie hachurée étant sortie du périmètre demandé.
zone-exclue