Soutenir Eva Joly

Les sondages ont indiqué que depuis l’entrée dans la période de campagne officielle, les candidats non classés dans le peloton de tête remontaient : une couverture médiatique plus juste leur permet de toucher d’autres personnes.

C’est aussi le cas d’Eva Joly.

A ce titre, il faut saluer les efforts militants à la base pour rencontrer directement les électrices et électeurs.
Ce n’est pas toujours facile de faire les marchés, de se confronter à la mauvaise humeur des uns ou à l’hostilité des autres.

Mais c’est aussi l’occasion de recevoir des soutiens (et aussi d’une belle rencontre, j’y reviendrai).
Et puis, je note le retour de davantage de vélos pour aller faire ses achats : c’est bien!
Enfin, cela permet aussi d’échanger avec des gens interrogatifs, qui ne voteront pas pour EELV mais qui ont envie d’échanger.

Je salue le travail de Catherine Walter-Selosse, candidate sur la 4ème circonscription, qui a parcouru plusieurs fois le marché à Annemasse et à Saint-Julien.
C’est aussi comme cela qu’on peut mieux comprendre ce que pensent les électrices-électeurs et leur monter que sur le terrain, il y a des actrices et des acteurs qui ne demandent qu’à être rejoints.

Et cela ne dispense pas de soutenir des actions nécessaires : comme par exemple celle de la Confédération Paysanne, accompagnée par bien d’autres citoyens, pour la préservation de terres agricoles au service de la population de Haute-Savoie.

Fin de pique-nique militant à Cranves-Sales :

Print Friendly, PDF & Email