« Politique »

Les palinodies du gouvernement français actuel plombent la crédibilité de la politique comme engagement de confiance. Il y aurait trop à dire.A-Kahn
Je mentionnerai simplement –hors champ politique direct– les derniers positionnements d’Axel Kahn, qui est à la fois une conscience éthique et une personne modérée : eh bien, ses propos sont très sévères ici.

E-CosseEt, pour ma part, j’ai été très déçu de la décision d’Emmanuelle Cosse de postuler à un ministère.
Je ne crois pas que ce soit un intérêt matériel qui ait vraiment pesé dans son choix, elle a suffisamment montré son investissement dans ce qu’elle croyait.
J’ai eu l’occasion une fois d’échanger personnellement avec elle par mail. Elle avait été très pertinente.

Je pense surtout que face aux urgences actuelles (crise climatique majeure, lourde de beaucoup d’autres crises  ; mondialisation financière effrénée, délétère pour l’harmonie sociale), elle fait partie de ces générations qui veulent peser et pouvoir dire « j’ai fait ceci et j’ai essayé de faire cela : je ne suis pas resté commentatrice et spectatrice. »

Je ressens fortement cette réflexion et cette détermination chez des quadragénaires : « et moi, qu’est-ce que je peux faire ? »

Mais, ce qui n’est pas acceptable dans le cas d’Emmanuelle, c’est qu’elle a décidé cela alors qu’elle incarnait, comme secrétaire nationale, le parti écologiste EELV : c’est une rupture de contrat collectif car les adhérents, dans leur très grande majorité, ne voulaient pas cet entrisme ministériel car ils sont critiques par rapport à de nombreux aspects de la politique gouvernementale.Ethique

Nous sommes là dans cette cette difficulté contemporaine à éviter de faire se percuter choix individuel et responsabilité collective.
Vaste sujet.


Tout cela crée une rupture des citoyens avec la représentation nationale et, pour ma part, une prise de distance d’avec le marigot situé entre Matignon et l’Elysée.

Je peux reprendre, avec un angle différent, les propos d’Anne Hidalgo, maire de Paris :
« La politique nationale m’est devenue encore plus insupportable ! »

Deux sentences pour compléter :
– 1) Proverbe gitan : « Si tu es au fond du trou, arrête de creuser. » (Alexandre Romanès,  Un peuple de promeneurs)
– 2) « Là où croît le péril… croît aussi ce qui sauve. » (le poète Hölderlin)

Tout n’est pas sinistre.
Et, après avoir été captivé par le film « Demain » (ne le manquez pas !), il reste l’espérance et les engagements.