Charlie, la liberté proclamée

Cela fait un an.
J’ai été ému de revoir, dans différents documentaires passés cette semaine sur des chaînes télé, les fabuleux dessinateurs de l’équipe de Charlie, assassinés pour leurs combats émancipateurs.Sans titre 2

Ils n’ont pas été oubliés.
Parfois, célébrés à contre-sens.

De justes hommages et remerciements leur seront toujours dûs.


Le Charlie spécial 32 pages de la semaine a été à la hauteur.
Et le Canard Enchaîné a bien su rendre sa liberté au fabuleux Cabu :

Cabu3


Print Friendly, PDF & Email