70 ans, déportation (2) : Art Spiegelman, « Maus »

couv MausCe livre, Maus, est un album (deux volumes) de bandes dessinées. Aborder un sujet tel que la déportation et l’extermination massive des juifs sous le nazisme par le vecteur de la BD est un pari incroyable.
Sous-titrée « Un survivant raconte », cette œuvre utilise des dessins d’animaux (souris, chats, cochons, …) en silhouettes humaines qui assurent la représentation de cette véritable épopée, du narratif familial à la grande Histoire fracassante.
En quelques pages, j’étais rentré dans le procédé narratif de Spiegelman : le choix de la figuration animale, les allers-retours présent-passé à travers le témoignage de son père, le relationnel régulier à New York de l’auteur avec son géniteur.

C’est un livre qui est d’ailleurs impressionnant sur la relation de Art avec son père, Vladek. C’est ainsi sans concession sur les travers insupportables de ce rescapé des camps, son racisme (!), son avarice.
Mais au delà du respect filial qui reste toujours présent, Art Spiegelman veut traduire au plus niveau la Vérité.
La vérité des êtres, la vérité du caractère insupportable de son père, la vérité de l’holocauste à travers le parcours du père et aussi de la mère, déportée également.



Print Friendly, PDF & Email