Annemasse : à vélo, c’est mieux !

EMW-thematic-guidelines-front-cover-2014

 

Fin septembre, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, j’ai souhaité organiser sur Annemasse un temps fort : « mobilité douce ».

 

La mobilité urbaine s’est focalisée dans le monde entier, pendant 50 ans (des années 1950 aux années 2000), sur le développement de l’automobile comme monoculture. Avec ses atouts incontestables et même formidables, la bagnole a conditionné et structuré nos villes et nos paysages, ainsi que notre industrie, notamment en France.

Les autres formes de mobilité ont pâti de ce phénomène. C’est ainsi que l’automobile a souvent éliminé en ville la pratique utilitaire du vélo et la plupart des lignes de tramway.
L’entrée dans le 21ème siècle nous amène à plus de modernité dans un monde qui se densifie :
mobilité douce. Elle regroupe tout ce qui n’est pas déplacement en voiture : train, métro, tram, bus, vélo, marche.
mobilité active. Avec un effort musculaire : c’est-à-dire la marche à pied et le vélo ; excluant de fait les Transports Collectifs (TC) relevant cependant de la mobilité douce.

fete mobilite annemasse sa 20-09-2014 (2)
Avec le travail de Florent, l’animateur ville, nous avons pu organiser un temps agréable, samedi 20 septembre, valorisant les déplacements vélo et associant le Réseau TAC (Transports Annemassiens Collectifs) ainsi que les associations sensibles à la place du vélo dans la ville (Association BouRgeons, le Comité des Œuvres Sociales de la Ville et les Cyclotouristes annemassiens.)

Des animations sur la Place Libération, avec des drôles de véhicules roulants pour les enfants de 4 à 12 ans, ont complété les balades à vélo et l’atelier diagnostic bicyclette.
Le réseau TAC, qui a bouleversé pas mal de lignes à cette rentrée, a pu renseigner les personnes intéressées. La presse en a rendu compte. Nous avons ainsi touché du monde.

Test :
La semaine précédente, nous avions fait un test comparatif : sur un même trajet, inférieur au quart d’heure, qui arriverait le premier ?
Le citoyen en voiture, celui en bus ou celui à vélo ?

Je joins un article assez complet dans le Messager qui rapporte bien le cadre de ce test.
Télécharger l’article en pdf
test

La municipalité continue de permettre et de développer un usage quotidien du vélo sur la ville.
  • Les doubles sens cyclables, impulsés par l’excellente déléguée à la mobilité douce qui m’a précédé, sont très efficaces pour ne pas imposer de longs détours aux cyclistes.
  • Les cédez le passage cyclistes (familièrement appelés Tourne-à-droite pour cycliste) ont été mis en place : depuis 2013, quarante-trois (43) sont effectifs. Ils fonctionnent bien, même s’ils demandent des précautions. Annecy a effectué la même démarche, de manière plus modeste (20 mouvements possibles).
Et je vois que partout, le dispositif fait sa route… (Récemment, à Bâle)

« Culture » :
Strasbourg, influencé par la proximité culturelle allemande, a fait sa révolution pro-vélo et, conjointement avec le tram, offre des modalités plus modernes et diversifiées de mobilité.
Je constate aussi que les déplacements en bicyclette occupent une place plus importante à Genève que sur France : culturellement, il y a eu une bascule, le vélo joue son rôle dans la mobilité genevoise même si c’est loin des performances d’autres cités suisses telles que Berne ou Bâle, dans la cyclophilie.
D’autres pays ont réellement adopté la pratique cycliste en zone urbaine, couplée avec des T.C. performants. On peut y respirer ! Nous restons ici très loin des pratiques hollandaises (A Amsterdam, la part modale du vélo dépasse les 55 % dans le centre-ville !) ou de celles de Copenhague : (voir le schéma) alors que les températures y sont plus rudes que dans nos contrées.

annemasse
Cop

Goût français de la monoculture automobile ? Y a pas un petit vélo dans la tête ? 😉

bicyclette – bike – bicicleta – Fahrrad – cykel – bici – fiets – bicycle

✔ Des services de la mairie utilisent très souvent ce moyen efficace de déplacement.
✔ Dans ce nouveau mandat municipal, nous avons au moins 3 adjoint(e)s et 3 autres élu(e)s qui sont croyants et pratiquants réguliers. 😉
✔ Je vois aussi, comparativement à 2005, qu’il y a bien davantage de vélos dans Annemasse (retour de jeunes de 12 ans et aussi de 18 ans – ah, les ados et la mob ! -, de personnes plus âgées et une diversité de milieu social).
Mais un cap vraiment significatif n’est pas encore franchi.

Le vélo, il faudra continuer à montrer, à toutes et à tous, que c’est pratique et efficace. Que c’est bien moins cher ! Et que cela fait du bien à votre ligne et aussi à la qualité de l’air, pour tout le monde.

Il faut mettre fin en pratique à l’archaïsme de la pensée unique qui pousse inexorablement les voitures à défigurer nos espaces urbains, l’obésité à gagner la société et la pollution à être tolérée comme inévitable !
La voiture, comme caprice de mobilité, c’est vraiment dépassé !
L’Homme a toujours cherché des dispositifs pour, avec un peu d’invention et un peu de technique, décupler son travail. La roue et ses multiples applications en est une belle illustration. Le levier aussi : Archimède fanfaronnait « donnez-moi un point d’appui, et un levier, et je soulèverai le monde !»
Mais, comme l’indiquait un conférencier, utiliser la voiture pour aller dans le quartier voisin, c’est vraiment à l’inverse de la démarche scientifique et de l’histoire rationnelle humaine : prendre une voiture-engin de 1000 kilos pour déplacer un humain de 70 kilos sur quelques dizaines de mètres… c’est Archimède qui trouverait cela démesuré !
DoTheRightMix_logo_bottomPourquoi ne pas proposer aux menuisiers une masse de 10 kg pour enfoncer un clou de 2 g ?

La voiture n’a de sens que pour un conducteur chargé ou avec plusieurs passagers, ou bien en mauvaise santé.
Ou âgé… Un truc de vieux 😉
Ou bien pour se déplacer certes en solo, mais longtemps. Plus que le quart d’heure savoyard…

Cela me fait penser à cette remarque sarcastique d’un autre spécialiste de la mobilité : « Je vois des automobilistes, souvent admirables. Ils prennent la peine quotidienne de sortir leur voiture pour aller chercher leur pain au commerce du coin. Quel dévouement ! Penser ainsi à faire prendre l’air aux sièges tous les jours ! »

affiche mobilité
samedi

Plus :
Un site donnant les différentes parts modales de mobilité en Europe.


Print Friendly, PDF & Email