TAFTA, soyons vigilants !
(écho inquiétant de la P. R.)

J’ai évoqué sur ce blogue, la dangerosité de l’accord TAFTA prévu entre Europe et USA pour « libéraliser » et déréglementer ( = tout serait commerce et ne serait que commerce, quasiment sans normes environnementales et sociales !) les échanges nécessaires entre pays et continents.

Le conseil municipal d’Annemasse en avait délibéré dès septembre 2014, compte-tenu de l’impact local de cet  accord cadre inter-continental qui comportait la précision que «les obligations de l’Accord engageront tous les niveaux de gouvernement » (régional, départemental, communal) …
Voir mon article ici.
Ce positionnement de l’assemblée communale annemassienne a permis, notamment à travers l’écho des médias, d’informer et de sensibiliser citoyennes et citoyens, bien au-delà de la commune.

Bien sûr, comme pour toute délibération, le compte-rendu a été intégré dans le PV officiel de cette session du conseil municipal. Et, s’agissant aussi d’un vœu à destination des décideurs nationaux et européens, il fut envoyé aux plus hauts responsables concernés.
Monsieur le maire d’Annemasse a eu le retour de ces courriers, et je souhaitais ici en faire quelques commentaires strictement personnels :

la réponse de la Commission européenne :
M. Juncker avait accusé réception de notre délibération, dès octobre 2014 : Reception de notre vœu par Juncker
Je suis ravi de savoir que la Poste fonctionne parfaitement

la récente réponse de M. le président de la République :
Le cabinet de la Présidence de la République vient de faire, 6 mois après, un courrier-retour « argumenté » au vœu communal, à la demande de M. Hollande. Réponse à notre vœu par Présidence de la République
C’est signé par Mme Isabelle Sima, « le chef » de cabinet de la Présidence de la République, en date du 8 avril 2015.
Je la reproduis aussi au format texte et je la commente :
Lire la suite