Voter pour un renouvellement départemental

Sans titre 3

Les résultats des élections départementales, canton par canton, ne sont pas très réjouissants.
Au national, beaucoup a été dit et commenté, avec des résultats souvent biaisés, et ce parfois dès 20h05 …

EELV avait fait le choix de ne pas être présent partout pour des raisons diverses :
– difficulté à trouver 4 candidat(e)s, pour un conseil départemental ayant des fonctions mal définies.
– volonté de ne pas disperser des voix environnementales et progressistes dans certains cantons tendus : car, en être réduit à choisir, au deuxième tour, la droite contre l’extrême droite, sans alternative, est une donnée politique inquiétante qui se présente en de trop nombreux endroits !
Encore faut-il que, en l’absence de proportionnelle, chacun ait le souci de ne pas être hégémonique et de concéder de manière équitable les possibilités de succès. Au fait, ne vient-on pas de modifier la loi électorale pour ces élections départementales ?

Bilan :

National :
Le PS, quand il se présente seul, est en moyenne nationale autour de 20% : le centre de gravité politique incarné actuellement par le Gouvernement n’est pas en mesure de permettre un rassemblement suffisant pour espérer atteindre une majorité.
Je souhaite, comme EELV, le regroupement le plus large possible, pour des choix écologistes et sociaux sérieux : rassembler notamment ceux qui ont voté Hollande au deuxième tour de la présidentielle de 2012. Et qui veulent des options politiques déterminées par le rassemblement de 2012.
La politique nationale laisse beaucoup trop de monde au bord du chemin.
Et ne nous engage pas fortement vers des choix écologiques indispensables.
Certes, plus localement, les choix peuvent davantage fédérer des forces différentes pour le bien commun. En tout cas, EELV souhaite infléchir les politiques et peser pour ce large rassemblement.
Lire la suite